Notaire Nathalie BOZET, OUPEYE

 

Notaire Nathalie BOZET

OUPEYE

cp

Communiqué de presse officiel

Le baromètre frontalier - Une analyse des notaires de France et de Belgique

2 février 2012

1ER SEMESTRE 2011

Volume de transactions : zone frontalière belge +0,3%, zone frontalière française +4%
Au cours des 6 premiers mois de l’année 2011, la zone frontalière belge maintient un taux d’activité immobilière similaire (+0,3% par rapport au 4e trimestre 2010). Côté français, la hausse de l’activité immobilière se poursuit avec +4%.
De part et d’autre de la frontière, le 2e trimestre 2011 connaît le meilleur indice d’activité immobilière depuis la crise financière avec une valeur de 97,9 pour la zone frontalière belge et 99,5 du côté français. L’activité immobilière dans ces deux régions a évolué de façon différente. La baisse de l’activité a été plus prononcée côté français et donc le retour au niveau de 2007 plus lent. Côté Belgique, le 2e trimestre 2010 connaissait déjà de bons résultats, avec un indice de 96,3.

Les prix de ventes dans les régions transfrontalières belges : le prix des maisons d'habitation et des appartements augmente
Le premier semestre 2011 affiche une hausse de 7,3% des prix médians des maisons et de 3,8% des prix médians des appartements dans les régions transfrontalières belges.
L’ensemble de la Belgique connaît d’ailleurs une évolution positive: le prix médians des maisons a progressé de 2,7% lors du premier semestre et de 4,6% pour les appartements.
Cette hausse a été principalement significative dans les derniers mois du premier semestre.

Prix de vente partie française : les maisons et les appartements deviennent plus chers
Côté français, l’évolution des prix sur le premier semestre 2011 a été similaire avec un recul des prix au 1er trimestre puis une reprise au second trimestre. Concernant les maisons, la progression du 2ème trimestre a gommé la baisse de début d’année, les prix médians observés au second trimestre 2011 sont donc équivalent à ceux du 4ème trimestre 2010. Sur le marché des appartements, une hausse plus significative a été enregistrée (+7,5% au second trimestre 2011), les prix ont donc progressé de 2,9% par rapport au 4ème trimestre 2011.
Sur l’ensemble de la France, entre le 4ème trimestre 2010 et le 2ème trimestre 2011, les hausses sont de 5,2% pour les appartements et 2,3% pour les maisons.

Le baromètre frontalier franco-belge est disponible ici.

Mais pour davantage de détails sur les zones concernées, rendez-vous ici.

Source: Fédération Royale du Notariat Belge