Notaire Nathalie BOZET, OUPEYE

 

Notaire Nathalie BOZET

OUPEYE

cp

Communiqué de presse officiel

Baromètre des notaires spécial mer

2 août 2011

L’indice d’activité à la côte évolue plus timidement que l’indice d’activité national qui s’est fortement renforcé au cours des trois derniers trimestres. Les niveaux d’activité enregistrés aux 1er et 2e trimestres sont même sensiblement inférieurs par rapport aux mêmes trimestres de 2010. Il s’agit d’une tendance inverse à celle enregistrée au niveau national. Le 1er trimestre 2011 perd 2,3% par rapport au 1er trimestre 2010, contre une progression de 2,4% pour le pays ; et le 2e trimestre recule de 2,6% par rapport au 2e trimestre 2010 alors que l’indice national progresse de 2,8%.

Malgré cela, l’indice reste relativement stable depuis sa reprise en 2009. La confiance dans le marché immobilier n’est pas mis en cause, en témoignent les nombreux indicateurs favorables dans le reste du pays, mais les investissements semblent principalement réalisés dans des résidences principales.

Le prix moyen des transactions, réalisées lors des six premiers mois de l’année, classe, une fois encore, la commune de Knokke en tête avec 557.277€ pour un appartement et 460.135€ pour une maison.
A Knokke, Heist-aan-Zee et Zeebrugges, les prix pour un appartement sont en moyenne supérieurs aux prix de la zone côtière dans son ensemble.
Ces trois localités tirent fortement les prix moyens vers le haut : un appartement coûte 272.038€ (+11,3% par rapport au 2e trimestre 2010) et une maison revient à 239.101€ (+6,9% comparé au 2e semestre 2011).
Si on exclut Knokke et Heist-aan-Zee, les prix moyens dans la zone côtière passent à 212.911€ pour un appartement et à 208.309€ pour une maison.

C’est à Blankenberge qu’un appartement coûtera le moins cher avec 175.155€ en moyenne. Tandis que sur le marché des maisons d’habitation, c’est à Zeebrugge et à Oostende que le coût sera le plus modéré avec respectivement 191.874€ et 190.883€.

Source: Fédération Royale du Notariat Belge